Chroniques australiennes


Version fenêtres | Photos | RSS

Australie

Sydney

Melbourne

Adelaide

Melbourne

Mount Gambier

Adelaide

Ceduna

Norseman

Albany

Bunbury

Perth

Melbourne - L’arrivée

Et voilà, je change enfin de ville ! Après avoir passé 4 mois à Sydney, il était temps que je voie un peu autre chose de l’Australie. Le voyage s’est très bien passé, même si c’est la première fois que je récupère mes bagages dans une sorte de hangar limite en plein air. On sent bien le low-cost !

Je suis dans une auberge de jeunesse bien placée, juste à côté de Federation Square, une place très vivante où les gens se retrouvent. Je partage une chambre avec 4 autres personnes, très calmes, donc pas de problème pour faire des nuits complètes. Après la connexion Internet est pas top, et évidemment on n’a pas beaucoup d’intimité, mais bon, c’est une auberge de jeunesse, on peut pas tout avoir !

La ville de Melbourne est très agréable. Le temps ne gâche rien : depuis que je suis arrivé il fait un grand soleil et une chaleur très agréable. Entre deux balades dans des parcs, j’ai visité deux musées (gratuits tous les deux) : l’ACMI et le NGV.

L’ACMI, Australian Center for the Moving Image, présente une exposition permanente sur l’histoire de l’image animée à travers les âges. Cela va des ombres chinoises du 18e siècle aux jeux vidéos en passant par le film, évidemment, et la télévision. Énormément de choses à voir, très bien documentées, on peut jouer à pas mal de jeux vidéos (la sélection est un peu étrange, mais ils ont tout de même mis Civilization I et Super Mario 64, il y a donc les grands classiques) et participer à quelques expérimentations interactives. J’y ai passé un très bon moment ! Il y avait également une exposition de Candice Breitz, qui travaille beaucoup sur le portrait en vidéo, des pièces très intéressantes, dont un portrait de Michael Jackson réalisé à travers des fans, ou une interview fictive de Jack Nicholson avec lui-même via un montage de plein de scènes de ses films.

La NGV, National Gallery of Victoria, présente quant à elle une belle sélection d’œuvres Australiennes contemporaines et modernes. Il y a une exposition temporaire de Jeff Wall, un photographe qui capture des scènes contemporaines simples mais très belles et intéressantes. Le bâtiment est aussi quelque chose à voir, tout en formes anguleuses et transparence.

Je me suis également pas mal promené dans les parcs, très agréables, qui parsèment la ville. Bien entretenus, avec des grandes pelouses confortables et des beaux parterres de fleurs, c’est une vraie invitation à la sieste (et je ne me suis pas privé ;)).

Après la ville m’a également l’air un peu plus hipster que Sydney : mecs barbus avec plein de tatouages et des jeans slim, femmes habillées comme des hippies, plein de petits cafés avec une ambiance rétro et bien chers, des fixies (vélo à entraînement direct) en veux-tu en voilà… La rue qui m’a l’air la plus emblématique de cette way of life pour l’instant est Brunswick Street, qui regroupe plein de petits cafés dans une ambiance très européenne, j’y ai même vu une boutique d’anciennes affiches publicitaires des années 40-70, majoritairement de France, à des prix complètement hallucinants (entre 100 et 1000$…). Mais c’est tout de même marrant de se promener dans ce genre de rues avec plein de petites boutiques plus improbables les unes que les autres.

Bon et par contre, dans les choses moins drôles, va falloir que je me remette à chercher du travail… On peut pas tout avoir non plus ! En attendant, je procrastine sous le soleil de Melbourne.

Billet écrit le 10/03/2013


Laisser un commentaire




10/03/2013

12/03/2013

20/04/2013

24/04/2013